• Chapitre 2

    Dark Angel

     

    Le soir même à l'internat après avoir mangé, les élèves internes regardaient sur le tableau affiché à l'accueil le numéro de leur chambre. Alors que Jonathan et moi inspections soigneusement le tableau à l'affut de nos noms, trois garçons arrivèrent, le premier avait les cheveux châtain et soigneusement lissés, le teint légèrement bronzé et des yeux verts sublimes...ses lèvres étaient assez gonflées, sa lèvre inferieure était ornées de doubles snake bite...il avait aussi un autre piercing entre les deux yeux...je me demande comment il fait pour ne pas se faire engueuler en sachant que dans cet établissement les piercings y sont formellement interdits...
     
     
    - Bougez de là bande de crétins ! Cracha le grand châtain en poussant un élève, tous les autres s'écartèrent pour les laisser passer.
     
     
    C'est alors que je jetai un regard aux autres garçons qui l'accompagnaient et mon cœur fit un bond, il était là, resplendissant...à cet instant il me regarda en souriant comme tout à l'heure...je réussis alors à mieux apercevoir les traits de son visage fin, lui aussi avait un piercing, un labret central...il avait même un fer à cheval, ce qui mettait ses généreuses lèvres en valeur...ses yeux bleus, légèrement en amande étaient pétillants de malice...
     
     
    - Gab ! Arrête de sourire comme un con et regarde le numéro de ta chambre ! Coupa une voix assez grave, ce qui fit se retourner Gabriel et mit fin à ma contemplation...le garçon en question était le portrait craché de Gabriel, même yeux, même visage, même le piercing était identique, mais une seule chose les différenciait, enfin physiquement, ils n'avaient pas les cheveux de la même couleur, Gabriel était roux alors que l'autre était brun, sinon la coiffure était semblable. Mais il y avait un truc chez Gabriel qui me faisait fondre...plus qu'avec l'autre...c'était chimique et inexplicable.
     
     
    - Arrête de le mater, tu vas te faire capter ! Me souffle Jonathan à l'oreille alors que je ne détournai en aucun cas le regard de Gabriel. Je piquai un fard en détournant les yeux, il avait raison, j'étais tellement en bug sur lui, que j'en bavais presque, ce mec pourrait rendre fou n'importe quelle personne !
     
     
    - Je...Balbutiai-je sentant le rouge me monter aux joues, quand je suis gêné ou quand je suis dans une position de mal être, je rougis comme un con...en baissant la tête, je fixai mes pieds quand quelqu'un glissa un de ses doigts sous mon menton pour me relever la tête avec délicatesse, quand enfin je pus croiser le regard de cette personne, mon cœur fit encore un bond, encore plus prononcé que tout à l'heure, il était carrément à 15 cm de mon visage, nos yeux ce croisèrent et pendant quelques secondes je ne pus rien dire, juste le regarder, regarder ses lèvres qui me donnaient envie de les posséder sur le champ...ses yeux si bleus qu'on pourrait se noyer dedans...
     
     
    - Brudy c'est ça ? Me demande-t-il d'une voix douce et légèrement sensuelle.
     
     
    - O...oui c'est moi... Dis-je d'une petite voix intimidée, alors qu'il me regardait dans les yeux.
     
     
    - Bien, moi c'est Gabriel, et j'ai le plaisir de t'annoncer qu'on partage la même chambre, on va bien rigoler ! Finit-il alors en un clin d'œil.
     
     
    Mon cœur s'emballa, j'arrivais pas à y croire, je vais partager sa chambre...Moi Brudy je vais partager la chambre d'un aussi...sublime, magnifique, orgasmique, garçon en plus de ça il avait l'air gentil, sympathique, marrant et j'en passe...moi le mec qui rougit à n'importe quoi, timide comme tout  et qui ressemble plus à une fille qu'à autre chose...je vais partager sa...chambre...des possibilités de le voir en sous vêtement, même peut être tout nu avec un peu de chance, à cette pensée j'eu soudainement chaud...rien qu'avec cette stupide pensée...je courus alors aussi vite que je pus dans les toilettes les plus proches...fichues hormones !
     
     
    Pendant ce temps, Jonathan n'avait pas bougé, me connaissant par cœur, il avait sûrement remarqué mon malaise et donc ne s'était pas étonné de ma fuite, on est pas meilleurs amis pour rien, vraiment...Gabriel par contre m'avait vu partir assez étonné.
     
     
    - Hum...ça lui arrive souvent...c'est Brudy quoi...
     
     
    - Ok...je vois, Souffle Gabriel, en plissant les yeux...
     
     
    - Je suis Jonathan son meilleur ami...toi c'est Gabriel donc...
     
     
    - Oui...t'es sur qu'il va bien Bru...
     
     
    - Ho gosh ! C'est toi Jonathan ? Coupe le brun en se retournant tout en s'accoudant à l'épaule de Gab et qui lui a en plus de ça, coupé la parole.
     
     
    - Heu...oui...pourquoi ? Demande mon meilleur ami, méfiant
     
     
    - T'es dans ma chambre boulet ! Ha oui Gab', il se tourne alors vers le roux, Cameron se retrouve avec un certain Kaoru...et vu la tête qu'il tire je le sens pas...il est en colère, et tu le connais quand il est dans cet état...
     
     
    - Ouais t'inquiète, je sais ce qu'il me reste à faire...Soupire Gabriel de lassitude en dégageant le brun de son épaule
     
     
    - Ouais une bonne pipe et c'est fini c'est ça ?
     
     
    - Ouais Kurt, t'as tout compris, on n'est pas jumeaux pour rien !!!
     
     
    Jonathan qui écoutait les jumeaux depuis quelques secondes, fut assez choqué de leurs propos...il vit alors Gabriel prendre Cameron par les épaules et lui chuchoter quelque chose à l'oreille, le châtain réagit tout de suite en lui prenant la main et se diriger à l'extérieur, suivant les pas de Brudy quelques minutes plus tôt...
     
     
    Alors que moi je me tenais assis sur la cuvette des WC, silencieux, attendant que je me calme...J'ai tellement honte d'avoir réagi ainsi devant lui...je n'ai jamais étais aussi mal à l'aise pour quelqu'un, aussi timide...je ne me reconnais plus...bon aller Brudy ressaisis toi ! Lève toi ! Et marche...faut que tu sortes d'ici, que tu aille dans ta chambre...tiens en parlant de ça, je ne sais pas du tout laquelle c'est, j'ai pas regardé le numéro...qu'est-ce que je suis con, je vais devoir retourner à l'accueil... Quand soudain j'entendis des voix, deux personnes venaient d'entrer dans les toilettes...
     
     
    - Allez entre la dedans ! Dit le premier, d'une voix grave et autoritaire.

     
    - Putain Cameron, tu ferme ta gueule ok ! J'ai pas envie que tu ameutes tout le lycée avec tes gémissements...
     
    - Gab...je t'en supplie, tais toi et suce moi....
     
    A cette phrase ma respiration se coupa, les yeux exorbités je n'arrivais pas à croire aux paroles que j'entendais quand j'entendis le bruit d'un zip...d'une braguette...et quelques gémissement suivirent.
     
     
    - Haaa putain plus vite Gabriel ! Tu suces comme un dieu...plus fort...
     
     
    - Cameron ta gueule bordel, si on nous entendait !!
     
     
    - Je m'en fous !! Ca m'excite encore plus ! Aller continue à sucer pitié !
     
     
    Ce lycée est un vrai baisodrome...et ce n'est que le premier jour...mais c'est quoi ce bordel...GABRIEL ! Putain c'est Gabriel !! Il serait donc...gay...mais, il sort avec Cameron ? Donc il n'est pas libre...mon cœur se serra, je ne sais pas pourquoi, des larmes replissèrent mes yeux sans que je le contrôle, et je ne compris pas pourquoi...elles se mirent à couler sur mon visage sans que je puisse les arrêter, je mis ma main devant ma bouche pour essayer d'atténuer les sanglots.
     
     
    - C'est quoi ce bruit ? Sursauta Gabriel, qui m'avait sûrement entendu.
     
     
    - Quel bruit ? Y'a pas de bruit, continue je sens que ça vient ! Gémissait Cameron, toujours les yeux fermés.
     
     
    - Il faut qu'on arrête, je te dis que j'ai entendu un bruit ! Rhabille toi, y'a quelqu'un dans les chiottes ! Murmure Gabriel en se relevant et en s'essuyant la bouche.
     
     
    - Putain Gab, tu fais chier sérieux !
     
     
    - Mais ta gueule ! C'est le premier jour et j'ai pas envie d'avoir une répute de chienne en chaleur merci ! S'énerve le roux, en sortant. Il regarda partout pendant que moi je me positionnais accroupi sur les toilettes. Faîtes qu'ils ne me voient pas par pitié...
     
     
    - Bon voyons voir...je te jure Gab', que s'il n'y a personne dans ces putains de chiottes, je te fait bouffer le papier cul ok ? Crie-t-il en donnant un coup de pied dans la première porte des toilettes, Là personne...
     
     
    Merde ! Merde ! Il va me voir !! La porte est fermée, mais il va la défoncer, je suis fini ! Je suis cuit !!!! J'veux pas mourir !!!! Il frappa ensuite dans la seconde porte, la porte cogna fortement contre le mur pour ensuite revenir à sa place initiale dans un fracas pas possible.
     
     
    - Là non plus !

     
    Plus qu'une porte et c'est mon tour...quand j'entendis un énorme bruit, c'était justement la porte d'à coté qui venait de cogné contre le mur.
     
     
    - Pas là !
     
     
    Maintenant c'était a mon tour, je fixais la porte sans cligner une seule fois des yeux, ma respiration se faisait plus forte...mes mains étaient moites...et là la porte s'ouvra violement, le pied de Cameron n'était pas encore reposé à terre et dès qu'il le fut, il se jeta sur moi pour me prendre par le col et me jeter à terre, contre le mur où je me cognais méchamment.


    - Tiens tiens tiens... t'avais raison Gab, y'avait quelqu'un ! Mais compte pas sur moi pour manger le papier cul ! Ris Cameron en me donnant un violent coup de pied dans le ventre, à ce contact je me pliais en deux en toussant, ma respiration était coupée, putain qu'est-ce que ca fait mal...mais yeux se brouillèrent de larmes qui s'écoulèrent ensuite de long de mes joues.
     
     
    - Putain Cameron arrête, il a rien fait ! T'es complètement malade...Hurle le rouquin en se jetant sur moi pour me prendre ensuite dans ses bras et essuyer les larmes qui s'écoulait sur mon visage.
     
     
    - Ils nous a interrompu merde ! Putain mais regarde le ! Il chiale comme une fille !! Hurle en retour le châtain, le regard mauvais.
     
     
    - C'est pas une raison, abruti ! Tu ne le touches plus Cameron, je te jure que si tu le retouches, je t'en fous une ! Et je ne plaisante pas !!! Finit-il ensuite en quittant la pièce laissant Cameron seul et haineux comme pas possible.
     
     
    Je me savais mince, même maigre et vraiment pas musclé mais quand même je n'aurais pas cru capable Gabriel de me porter aussi facilement, certes lui n'est fait que de muscles...donc d'une force de bœuf incroyable...
     
     
    Quelques minutes plus tard, je sentis quelque chose de moelleux sous moi, Gabriel venait juste de me poser sur un des deux lits de la pièce, il me remonta mon pull pour laisser mon torse imberbe à sa vue, il le caressa du bout des doigts comme s'il cherchait quelque chose, mais son regard brillait d'envie...
     
     
    - Ca va tu n'as rien de cassé, tu vas juste avoir un bleu...tu as eu de la chance, ca te fait encore mal ? Me demande t-il en remettant mon pull en place et se mettre à genoux devant moi, à ma hauteur.
     
     
    - N...nan ça va...M...merci...grimaçais-je en me relevant.
     
     
    - Ne te relève pas trop vite, je connais Cameron et je sais qu'il n'y est pas allé de main morte.
     
     
    Sur ces paroles je me recouchai sur le dos en fermant les yeux, ma respiration était encore légèrement bloquée, de plus je commençai à avoir sérieusement mal à la tête, dû au fait que je me suis cogné contre le mur. Mais tout à coup, j'ouvris les yeux.


    - Merde Jonathan ! Il sait pas où je suis...il doit me chercher partout...M'écriais-je en me redressant d'un coup, avant de retombé sur le lit en un « Aïe » de douleur...
     
     
    - Tiens toi tranquille bon sang, tu le verras demain ! Il doit être dans sa chambre...Me rassura Gabriel, qui avait les bras croisés sur le lit et le menton sur ces derniers. En plus il est avec mon frère, ca doit pas s'ennuyer...
     
     
    - Ton frère est-il...enfin...tu vois ?
     
     
    - Gay ? Nan il n'y a que moi...pourquoi ca te dérange ? T'es homophobe c'est ça ? Si c'est le cas...Dit-il l'air mauvais et légèrement triste en se relevant à mon plus grand regret.
     
     
    - Non non pas du tout ! Nan ne crois pas ca...Je...
     
     
    - Tu quoi ?
     
     
    - M...moi aussi...je le suis...Balbutiais-je rouge de honte.
     
     
    Tout à coup Gabriel posa ses lèvres sur les miennes, surpris ensuite de sentir sa langue s'introduire dans ma bouche, jouant avec la mienne, je fermais les yeux et passai mes bras autour de son cou pour approfondir ce baiser, il me mordillait la lèvre inferieure sensuellement, passant ensuite sa langue sur cette dernière et s'écarta de moi, j'avais chaud et j'avais des frissons, ce baiser était comme un choc électrique...je me sentais vivant, j'en avais encore envie...
     
     
    - Que...
     
     
    - Oui je confirme ! Tu es bien gay ! Sourit-il pour ensuite se diriger vers sont lit pour vider ses affaires dans une des armoires présentes.
     
     
    - Je...
     
     
    Je sentis soudainement mes yeux se fermer tout seul...ma tête devint lourde et je m'endormis d'un coup...
     

    Dark Angel


    « Chapitre 1Chapitre 3 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :