• Chapitre 1

    Dark Angel

     

    - Mr Hepkins ! Mr Hepkins ! Je reçus un léger coup sur la sommet du crâne qui me sortit de mon profond sommeil, un homme brun aux yeux gris, portant de fines lunettes noires me regardait d'un regard noir.

    - Mr Hepkins, si vous dormiez la nuit, vous n'auriez pas à dormir pendant mon heure de cours, vous commencez bien l'année. s'écria le Professeur Yamamoto en se retournant pour aller vers le tableau.

    Le jour de la rentrée...un jour assez difficile pour quelqu'un de timide comme moi, plein de nouvelles têtes, de nouvelles personnalités à découvrir, de nouveaux rires, de nouveaux...drames, bref...un peu comme tous les ans quoi. Ha oui au fait, je m'appelle Brudy Hepkins et j'ai 16 ans...je suis en première dans un Lycée privé, -je suis Interne en plus- bidon à Bergerac en Dordogne dans le Périgord en Aquitaine en France en Europe sur la Terre...Enfin bref, Lycée pommé, ville pommée, département pommé... De toute façon tout ce qui m'inquiète aujourd'hui c'est « Qui est la personne avec qui je partage mon dortoir ? » Question essentielle n'est-ce pas ? Je vais pas me plaindre, sortir de chez moi ne me fera pas de mal, Marre de voir ma mère bourrée 24/7, et mon père ? C'est comme si je ne le connaissais pas...

    - Brudy !! M'interpelle quelqu'un à coté de moi, un jeune garçon au teint métis, ses cheveux courts et châtains étaient plaqués sur son visage parfait, ses yeux étaient magnifiques, ses iris verts et marrons sur les bords des pupilles étaient brillants et malicieux, mais malheureusement quelque peu caché par ses cheveux, son corps était fin et finement musclé, il était parfait.

    - Quoi ? Beuglai-je légèrement irrité par le manque de sommeil, me redressant, posant mes bras déjà croisés sur la table, je le regardai, les yeux semi-ouverts, j'avais du mal à les tenir ouverts, la lumière des néons me brûlaient les rétines bleu ciel.


    - Qu'est-ce que tu as en ce moment ? Me demande-t-il, sa bouche se formant en un rictus inquiet.


    Je ne savais pas quoi répondre à part un bâillement, puis je m'étirais longuement, passant ma main dans ma tignasse blonde. Joignant ensuite mes mains, je les posai sur le bureau et me tournai vers Jonathan, les yeux rougis et humides à cause du bâillement.

    - Je n'ai rien, je suis juste fatigué...Le rassurai-je en souriant.

    - Ca fait depuis petits qu'on se connait Brudy, et je peux te confirmer que c'est la première fois que je te vois dormir en classe...

    - Tu vas pas commencer, j'ai juste des difficultés à dormir la nuit en ce moment, mais je vais bien ne t'inquiète pas, je suis solide...malgré les apparences je sais...

    - J'ai rien dit...


    - T'en penses pas moins.
    Ripostai-je en faisant mine de bouder, alors que le professeur venait vers nous l'air impassible.

    - Vous voulez peut être du thé avec des petits gâteaux ? Nous dit-il mauvais, ses bras croisés sur son torse se retenaient sûrement de nous foutre une torgnole à chacun.

    - Han ! Vous feriez ça ? Vous êtes vraiment un prof super ! Répondit Jonathan en rigolant, commençant à poser ses pieds croisés sur le bureau, et mettre ses mains derrière sa tête, dans une pose détendue.

    - Mr Hepkins et Mr Kent ! Deux heures de colle chacun mercredi après-midi ! Nous hurle le professeur en plaquant ses mains contre le bureau, bousculant au passage les pieds de Jonathan, qui se pressa bien sûr de les retirer aussi vite, il préférait éviter de trop chercher les emmerdes, surtout au début de l'année, ses yeux lançaient des éclairs meurtriés, je sens déjà que ce prof ne va, mais alors pas du tout nous aimer...Désespéré, je laissais tomber ma tête sur les bras qui étaient croisés, en soupirant.

    - Et moi qui voulais dormir...

    - Dormir ? Un mercredi après-midi ? T'es fou !
    Me dit-il surpris, les yeux exorbités, il était surpris certes, je le connais bien assez pour savoir qu'il lui en faut beaucoup pour être surpris, mais à ce point quand même...c'est vrai que, il y a pas si longtemps que ça, je faisais les quatre cents coups avec lui, mais ça n'a pas vraiment changé...enfin je pense pas, je suis juste...fatigué...oui fatigué...

    - Bah oui...je te l'ai dit, je suis crevé...Murmurai-je en regardant le professeur à l'air asiatique, pour faire attention qu'il ne me regarde pas, Jonathan lui commençait à soupirer bruyamment en signe de lassitude, il ne pouvais pas dire qu'il adorait les cours, et surtout que ce prof était un beau crétin.

    - Tu m'exaspères ! Dit il assez fort pour que le prof entende, ce qui n'était vraiment pas prévu, ce dernier s'approcha pour la énième fois du bureau et posa ses mains à plat sur ce dernier.

    - Vous voulez peut-être vous « exaspérer » dans le bureau du Directeur Mr Kent ? S'écria le professeur sur un ton ironique qui déplu vraiment à Jonathan.

    - Nan Monsieur Yamamoto, ça ira merci ! Répondit-il sur le même ton ironique en insistant bien sur le « Monsieur ».

    - Votre Carnet ! Tout de suite !

    *  *  *

    Une heure après Jonathan et moi, nous nous retrouvâmes en récréation, la température dépassait les 30° en ce début de Septembre, une chaleur étouffante, qui me donnait encore plus envie de dormir...de plus, 1h30 avec Mr Yamamoto nous avait complètement abattus, ce prof était un vrai con, ok, sa matière était intéressante, c'est pas souvent qu'on peut tomber sur un prof de Japonais, Mais c'est vraiment un con !

    - Tu savais toi que Mr Yamamoto a son fils dans notre classe ? Me demande Jonathan en jouant avec les graviers du bout de ses chaussures.

    - Sérieux ? C'est qui ? Demandais-je à mon tour, assez surpris quand même, je n'ai pas remarqué de petit asiatique dans notre classe, Quoique...Kaoru ? Rajoutai-je ensuite en le fixant les mains dans les poches.

    - Nan...Cameron, Cameron Yamamoto ! T'as pas tilté ou quoi ?

    - Ha...mais ils se ressemblent pas, c'est peut être juste une coïncidence !

    - Oui bien sur, ils viennent tous les deux du Japon, pour venir au même endroit, et au même moment ? Lourde ta coïncidence n'empêche !

    Son haussement de ton m'énerve. Il m'énerve, et quand je m'énerve, il sait que ce n'est pas bon signe pour lui. Alors je m'écarte pour m'approcher d'une marche au pied d'une porte et m'y assois, ramène mes genoux et pose mes bras croisés dessus pour ensuite y déposer ma tête lourde, je veux juste me reposer quelques secondes, juste quelques secondes...Mais bien sûr c'est sans compter sur Jonathan qui me releva la tête de force en me tirant par les cheveux, il s'était déroulé quelques microseconde avant qu'il s'assit à coté de moi.

    - Debout ! Me crie-t-il dessus, faisant vibrer mes pauvres oreilles endormies, mais je ne faisais plus attention à rien, mon regard venait de ce poser sur quelque chose, plutôt quelqu'un, un jeune homme roux, au cheveux court, assez jeune mais pas trop, seconde surement, il était assez musclé et ses yeux bleu, ses yeux bleu...qui...me regardaient à cet instant, Rouge de honte, je me cachai aussi vite que possible entre mes mains, mes joues étaient brûlantes.

    - Bah alors qu'est-ce que tu as ? T'as vu quoi ? Me Demande Jonathan alors qu'il y a à peine quelques secondes, j'avais oublié sa présence.

    - Heu...tu...lui...le roux la...je...c'est qui ? Balbutiai-je encore sous la honte de mettre fait surprendre...Oui Jonathan est au courant pour mon attirance envers les garçons, et il ne me juge pas, heureusement en même temps, et ce qui est bien avec lui, c'est que je suis sûr de savoir le prénom de ce beau rouquin avant la fin de la journée...Certes internat oblige, et vu que c'est le jour de la rentrée, je ne sais même pas avec qui je partage ma chambre, je veux le savoir, ça devient stressant, si cela se trouve, je vais la partager avec un inconnu...j'ai une chance sur 250 environ de tomber sur Jonathan après tout hein...vie de merde....

    - Alors là...je ne sais pas, mais je te le dirais quand je le saurais ! Tu peux compter sur moi mon Brudy chéri ! Sourit-il pour ensuite m'ébouriffer comme on fait à un gamin, je le regardais en souriant tendrement moi aussi, je ne sais pas ce que je pourrais faire sans lui, ce n'est pas mon meilleur ami pour rien...

    - Aller tite tête on va retourner en cours...Rajoute-il alors que ça venait tout juste de sonner. Et t'as vu ton roux, il te fixe.

    - Quoi ? Criai-je en regardant dans sa direction, mais il avait disparu, sûrement retourné en classe, comme la plupart des élèves sensés de ce lycée, après ça Jonathan et moi, nous nous levâmes et en rejoignant notre classe, je regardai un peu partout sans vraiment faire attention à devant, je voulais le voir au moins une dernière fois avant d'aller en cours, mais je ne voyais rien, c'est alors que sorti de nulle part, quelqu'un me percuta légèrement, pas trop fort au point de me faire tomber, mais assez pour l'avoir bien remarqué, je me retournai dans sa direction, lui fit de même, nos regard se croisèrent, il m'adressa un sourire magnifique, mes jambes tremblèrent, ma respiration se fit plus forte, mon cœur battait à tout rompre, c'était mon beau roux, qui me regardait ainsi...avant de s'éclipser aussi vite dans les escaliers...j'avais chaud, mes joues étaient brûlantes, encore plus que tout à l'heure, cette sensation était si intense, et si nouvelle...je revoyais la scène encore et encore dans ma tête, son sourire, ses yeux, son visage...tout en lui m'hypnotisait...

    - Heu...Brudy ! Youhou !! WAKE UP !!

    - Hein ? Heu...oui...on va en classe ? Bégayai-je en me remettant doucement de mes émotions. J'arrivais pas à m'enlever son visage de la tête, son visage souriant, c'était une image gravée...

    - Gabriel ! Me sort-il de mes songes.

    - Quoi ?

    - Il s'appel Gabriel, ton beau roux.
    Répète-t-il alors, ce prénom lui va tellement bien...je pense vraiment être tombé amoureux de lui...Gabriel.

    Dark Angel


    « Chaque SecondeChapitre 2 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :