• -17-

    -17-

     

    Environ une demi heure plus tard, nous nous retrouvions sur la plage… en maillot à ce doré la pilule, profitant des chauds rayons du soleil de Miami… Quoi de mieux que les plages de Miami… la chaleur, le sable, l’Océan… et surtout les garçons… mon dieu, les garçons ici sont tous à tomber… bronzés, musclés… et surtout merveilleusement bien montés.
    - Y’a pas grand monde sur la plage aujourd’hui… Dis-je lassé de ne pas voir de beau mec en maillot.
    - On a pas pris la plage la plus fréquenté… trop de monde sur les autres… et le monde j’aime pas…
    - De toute façon t’aime jamais rien… Je suis sur que tu m’aime paaaas !

     

    -17-

     

     

    - Ho bah oui… je te déteste même, mais je traine avec toi parce que j’ai des tendances masochiste … Dit mon Strauss en soupirant lacement. Il a sérieusement l’aire de bien s’emmerder mon Strauss… faudrait que je pense à lui trouver une copine… ou même un copain je sais pas… mais vu qu’on est dans un Yaoi, je pencherais plus pour le mec.
    - Au faite mon Strauss ? C’est quoi ton style… les filles ou les garçons ? Demandais-je en faisant un grand sourire.
    - En quoi ca te regarde trouduc…
    - Maiiiis ! T’es mon meilleur ami… ca m’intéresse… je tournais alors la tête en remarquant du mouvement dans ma vision périphérique et là, ce fut le choque. HAN FUCK !!!

     

    -17-

     

    - Quoi ? Dit le châtain en tournant la tête dans la directions dans laquelle, j’ai vu un mec… mais pas n’importe lequel… LE mec. Mon cœur s’emballait comme un malade, je ne compris pas tout de suite ce qui se passer. J’arrivais plus à changer mon regard de direction… il était tellement magnifique, tout en lui m’hypnotiser totalement…

     

    -17-

     

    - Han mon dieu il est magnifique… regarde Strauss… je vais mourir, il est trop canon ! Et regarde les cicatrices sur son corps… c’est trop sexy… han han han ! Je vais avoir un orgasme rien qu’en le regardant… Dis-je complètement en transe. Je sentis des chaleurs d’excitation monter en moi… enfin c’étais même des chaleurs assez douloureuse. Je réprimais un grimace en ne lâchant pas ce brun du regard.

     

    -17-



    - Il est là… pile a l’heure… murmura-t-il pour lui-même. Faisant attention à ce que je n’entende pas.
    J’étais tellement sous le charme de ce beau garçon, que je ne vit pas le sourire en coin de Strauss, ce dernier qui avait l’aire d’attendre cet événement depuis des années maintenant avait l‘aire vraiment content, mais pour quel raison ? Pourquoi Strauss est-il aussi secret…




    « -16--18- »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Avril 2012 à 20:30

    Moi je sais, je sais tout *va se cacher* *caline son bébé au passage*



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :